"Célébration d'une sororité pleine de force et bienveillance, dénonciation d'un système qui instrumentalise le corps des femmes et prône le tourisme sexuel, éloge de l'humour et de la tchatche des prostituées de Marrakech et révélation d'une actrice fascinante, la puissante Loubna Abidar : Much Loved (Zine Li Fik en arabe, "la beauté en toi") est tout ça en plus d'être le meilleur film de son auteur Nabyl Ayouch. Un sommet du cinéma marocain." ## Abou Leila > "Cauchemar éveillé dans une Algérie plongée dans le sang des innocents, expérience mystique et grand film politique, le premier film de Amine Sidi Boumediene est une proposition de cinéma hallucinée, hallucinante, poétique et ambitieuse. Un film rare qui parvient à transformer l'horreur du monde en oeuvre d'art, sans compromis ni banalité." " /> "Célébration d'une sororité pleine de force et bienveillance, dénonciation d'un système qui instrumentalise le corps des femmes et prône le tourisme sexuel, éloge de l'humour et de la tchatche des prostituées de Marrakech et révélation d'une actrice fascinante, la puissante Loubna Abidar : Much Loved (Zine Li Fik en arabe, "la beauté en toi") est tout ça en plus d'être le meilleur film de son auteur Nabyl Ayouch. Un sommet du cinéma marocain." ## Abou Leila > "Cauchemar éveillé dans une Algérie plongée dans le sang des innocents, expérience mystique et grand film politique, le premier film de Amine Sidi Boumediene est une proposition de cinéma hallucinée, hallucinante, poétique et ambitieuse. Un film rare qui parvient à transformer l'horreur du monde en oeuvre d'art, sans compromis ni banalité." " /> "Célébration d'une sororité pleine de force et bienveillance, dénonciation d'un système qui instrumentalise le corps des femmes et prône le tourisme sexuel, éloge de l'humour et de la tchatche des prostituées de Marrakech et révélation d'une actrice fascinante, la puissante Loubna Abidar : Much Loved (Zine Li Fik en arabe, "la beauté en toi") est tout ça en plus d'être le meilleur film de son auteur Nabyl Ayouch. Un sommet du cinéma marocain." ## Abou Leila > "Cauchemar éveillé dans une Algérie plongée dans le sang des innocents, expérience mystique et grand film politique, le premier film de Amine Sidi Boumediene est une proposition de cinéma hallucinée, hallucinante, poétique et ambitieuse. Un film rare qui parvient à transformer l'horreur du monde en oeuvre d'art, sans compromis ni banalité." " />